Dr Gaby Tanios Boutros El-Lakkis Premier laic du Liban docteur en Théologie à Rome, l'université du Latran Cité du Vatican

En Europe surtout en Italie et en France a subi une grande influence intellectuelle et interculturelle euro-chrétienne en compagnie des grands professeurs universels ainsi que la culture laicale des pays de Lumières (Allemagne et France).

Je suis le premier laic maronite au Liban peut-être aussi en Orient qui a pu obtenir un doctorat en Théologie morale et politique à l'université pontificale Saint Jean au Latran (Saint-Siège) malgré les grandes difficultés. c'est le rôle de l'Église universelle dans ma vie à Rome

Depuis 1684, les maronites qui venaient à Rome pour approfondir leur savoir et éducation sont devenus des grands savants dans les grands palais européens de Rome, Italie jusqu'à la France à Paris. Ses collégiens maronites ont porté avec leur retour au Liban en Orient de la Syrie au Caire la Renaissance en Orient et dans le monde arabe musulman qui vivaient 4 siècles sous le jongle des ottomans musulmans sunnites de la longue nuit d'obscurité religieuse, culturelle et intellectuelle (ce n'est pas l'Occident qui est responsable) dont les responsables musulmans arabes n'avaient pas le droit d'enseigner le Coran en langue arabe aux élèves, ni aussi la publication en arabe de leur Coran. Ce sont les vrais élites maronites eux avec le rôle des Papes de l'Église de Rome au Saint-Siège et le Duché de Toscane - Duca di Toscana ils ont pu amener avec eux au retour la première imprimerie en Orient 1610 dans un couvent au Nord du Liban en bas de la forêt des Cédres du Liban.

 

© FOIRALLE


Home

 
 
 

 

 

 

 
© FOIRALLE