-  

Dr G. El-Lakkis "Mon Blog le Rhin", au Rhein in Flammen, j'ai vu "le Peuple du Rhin" au 21 siècle (IIIe millénaire). Un seul peuple, un seul Rhin, une seule culture d'appartenance, avec pluralisme des ethnies, origines, langues. Rhein in Flammen a créé l'événement futuriste dans cette partie du monde avec émotion humaine et sens de civilté. Depuis l'origine de la présence de l'être humain sur cette terre et les autres peuples.

Un événement qui a pris une dimension non seulement de divertissement et de "Spaß Kultur" une fois par un an. Mais il s'agit d'un phénomène de nature sociale et culturelle qui devra créér sur la culture sociale et la culture politique dans cette partie de l'Allemagne. Rhein in Flammen a créer une trés belle dimension sociale et culturelle dans la perspective de ce pays qui souffre beaucoup avec le retard et parfois le manque de savoir-faire l'intégration et faire en même temps la promotion du sentiment de l'appartenance nationale"

Toutes les foules au bord du Rhin que je l'ai vu comme "un seul peuple" sur le même sol, le même territoire. Rhein in Flammen une manifestation unique en ressemblant une diversité ethnique, origine différences des couleurs en vêtements mais dans une seule coexistence harmonieuse, de partage en joie et bonheur. Je n'ai pas pu savoir si cette foule est purement de race germanique, ou des différentes provenances, origines et ethnies. Je l'ai vu des êtres humains qui crient en haut avec joie et enthousiamse tout en secouant les mains avec des cris de salut dans une masse d'émotion et culture de la seule appartenance à vivre ensemble la fête et l'événement de rhein in Flammen. Celui qui n'était pas habitué à faire sortir ses émotions était obligé d'une manière ou d'autre à vivre l'ambiance. Je n'ai pas pu les distinguer comme s'est apparue sur la photo si la foule est purement de race germanique, de mélanges, blond - brun et black, naturalisé citoyen allemand, ou étranger Auslander, touriste ou européen, voire asiatique et américain. Toutes ses foules rencontrées étaient en liesse de fête, de grillade, de fumer, de musique tout au long du chemin vers Linz

des foules et personnes familles, couples, amis, associations etc qui se sont installés depuis tôt le matin côte à côte tout au long des bords du Rhin pour vivre le grand spectacle de Rhein In Flammen. Mais "les sociétés en parallèle" je ne l'ai pas vu au bord du Rhin, peut-être nous les privilégiés invités sur le bord de MS Rheinenergie de KD. Mais qui peut faire bouger et attirer cette masse de personne vers un sentiment de l'appartenance à la Région et nation au coeur de l'Europe ? le Rhein in Flammen était une très excellente manifestation événémentielle de Feu et lumiére mais qui a transfromée la grand public dans une seule masse de vivre un sentiment de joie et bonheur pour une seule journée. Et alors pourquoi pas le quotidien, le travail et le partage de la vie sociale, culturelle et politique. Es-tce- que le créateur de Rhein in Flammen savait-t-il qu'est-ce qu'elle va créer comme un phénoméne cici au début du Val du Rhin à Bonn . L'espérance que ce Rhein in Flammen ne soit pas réduit exhibitions, commerce, musique spass mais plutôt de le transformer quelque chose de plus !!! dans la perspective du futur de ce pays qui ets l'Allemagne. Le monde entier de l'Europe à l'ONU et les autres organisations mondiales ont ré-intégré l'Allemagne et les allemands parfaitement voire Allemagne appartient parfaitement à la Communauté internationale. Mais la foule aux bords du Rhin est-ce que les personnes ont le même sentiment au début du XXIe siécle d'avoir le snetiment de l'appartenance ?

Et le convoi des bateaux s'avance vers Königswinter - Linz encore, j'ai vu encore des foules par des dizaines de milliers surtout au bord de la rive droite du Rhin. Je ne savais si cette est arrogante, raciste ou fondamentaliste, bien sûr la foule de ce peuple était en coexistence pacifique sociale et nationale malgré les différences ethniques et culturelles. Je n'ai pas vu la couleur de la religion et de la peau de ces gens enthousiastes. Mais leurs cris avec émotions, et les mains qui agitent dans un movement de saluts, de paix et de respect vers nous

Même à Unkel un village très conservatif croyants ou pas, aussi il y avait des gens qui fêtaient ensemble . Là ici il y a un ami prêtre qui anime cette paroisse que je le connais depuis 25 mars 1991.

Faire ce Blog ce n'est pas une chose facile, voire "d'une mission impossible" et tout devient possible, courage, tenacité, patience, supporter, avec grâces et parfois des miracles divins des saints avec des efforts quotidiens annuels, l'appui sur le savoir universel et les "intelligences de Global Cultures" en Europe, l'amour de ma femme et le sgens de bonne volonté connues au Vatican, Rome et ici en allemagne . enfin la vérité prévoit sur tout autre chose

Par grâce divine que Dieu a créé la Femme à son image "Homme et femme il les créa" non pas pour le péché mais aussi pour l'amour, le bonheur et la vie et de vivre en complentarité popur porter en avant le sort et la civilisation humaine avec son pluralisme. Si les douleurs, les chocs et les maladies qui nous ont fait créér les chocs, mais l'éducation et l'amour sont les choces distinctives des êtres humains qui peuvent aider à développer la vie humaine, familiale, sociale, civile, culturelle et professionnelle au niveau national ou international avec intuition, intelligence et innovation. Ce qui fait créér un futur meilleur malgré les drames de la vie quotidienne. Amour, solidarité et collaboration pourront faire promouvoir les choses

On a vécu un moment de grande émotion comme "un Mythe et Amour sur le Rhin - Mythos und Liebe am Rhein"

Là où la politique n'arrive pas á créér le vrai événement national, les événements internationaux spirituel, sportif et culturel comme les Journées internationales de la Jeunesse á Cologne en 2005, la coupe du monde Fifa en 2006 ont bien réussi a soudé la société pluraliste allemand

Dr G. El-Lakkis

Ses impressions prises durant le voyage au bord du navire de Bonn à Linz croisière Rheinenergie durant le Rhein in Flammen voire quelques impressions >>>>

 

© Photos FOIRALLE


Home

 

 

-

-

 

 

 

 

 
   
 © FOIRALLE