Les conflits destructions massives du patrimoine humain mondial
 
.

 

 

... tout en laissant et préservant des traces des cultures et des civilisations antiques dont certains peuples gardent encore les langues antiques avec des peuples assyriens, caldéens et syriaques (chrétiens) qui y habitent de plusieurs siécles et qui se sont effacés physiquement ou obligés à l'exode et voire l'immigration massive et forcée de quitter certaines villes et régions en Iraq et Syrie avec des yasides et kurdes (musulmans) ceux qui sont restés se sont trouvé réduits à l'esclavage humain, fondé sur justification religieuse par des extrémistes islamistes venus d'ici et de là du 4 coins du monde. Puis récemment on a assisté sur les médias internationaux surtout les télévisions mondiales bien connues des vidéos repris par des vidéos diffusées par la dite état islamique dont certains membres avec des marteaux et autres instruments qui ont détruit systématiquement des grandes statues en provenance du site de Hatra, avec des autres objets uniques exposés au musée de Mossoul en provenance des sites archéologiques de la province de Ninive em Mésopotamie tous qui sont inscrits sur "la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO" ce qui a créé "le choc culturel historique" (je l'appelle) dans l'opinion mondiale. La destruction spectaculaire et dramatique du patrimoine de Mossoul ce qui a poussé la Directrice générale de l'UNESCO Irina Bokova le 26 février 2015 en demandant une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU en déclarant avec ses mots : "Je suis profondément choquée par les images diffusées aujourd'hui montrant la destruction de statues et de plusieurs autres objets du musée de Mossoul. Je condamne cet acte qui est une attaque délibérée contre l'histoire et la culture millénaires de l'Iraq et une nouvelle incitation à la violence et la haine"... "La destruction systématique de ces éléments emblématiques du patrimoine iraquien, dont nous sommes les témoins depuis plusieurs mois, est intolérable et doit cesser immédiatement". Mais hélas les bombardments des avions de l'alliance qui n'ont pu pas faire face à l'avancée de ses combattants islamistes qui ont semé la mort et la destruction en Europe surtout à Paris le 11 janvier 2015 et ailleurs , leur avancée en plein jour vers la ville historique Palmyra (Tadmor) et plus de km avec des longues caravanes fomrés des blindés, des véhicules armées avec des centaines de combattants qui emparé de cette vile et son site historique sous les yeux des avions et des dizaines de satellites qui controlent la planète 24h sur 24h sans que l'intervention pourraint faire quelque chose, mais l'intervention des avions américains ont pu arrêter l'avancée de ces combattants vers Irbil en 2014 (Zone des Kurdes en Iraq). Des questions se posent est-ce les États-unis et surtout la France (le siège de l'UNESCO est à Paris), avec ses alliés laissent comme ca indifférents face au drame humaine en vie humaine et patrimoine mondial".

Mais avec cette destruction médiatisée sur les nouevaux médias comme Youtube, Facebook, twitter et télévisions avec les journaux et les sites internets , derrière les coulisses il y a un marché noir à l'échelle mondiale des objets et des pièces qui ont été pillé par ses combattants des sites archéologiques et des musées qui sont vendus au marché international aux commercants de l'art et des objets artistiques même quelqu'un de professionnel de l'Art et galéries á l'AWARD Art COLOGNE de quelqu'un a évoqué dans son discours ce grand problème de vente illégale de l'art. >>>>> )

á ce sujet lire la conférence de l'UNESCO lire le rapport de la conférence de l'UNESCO à Paris le 3 décembre 2014: "Le patrimoine et la diversité culturelle en péril en Iraq et en Syrie", " afin de faire prendre conscience de l'ampleur de la destruction du patrimoine culturel dans cette région aujourd'hui " .>>>>

Dr El-Lakkis

Home

 

 

.

 
.
© FOIRALLE