- -

Bruxelles Sommet du Conseil de l'Europe à Bruxelles 19-20 octobre 2017 :

Président francais Emmanuel Macron est fort la Chancelière allemande Angela Merkel est faible sans oublier la faiblesse politique de May avec le Brexit

Jamais vu dans ma vie la faiblesse de la France surtout à travers ses deux anciens président Sarkozy et Hollande devant Angela Merkel qui est considérée comme l'impératrice de l'Europe (Europa Kaiserin) et la plus puissante femme au monde. C'est elle qui dite les règles au sein de l'union européenne et les autres obéissent à sa volonté il suffit de prendre la crise de la Grêce et puis sa volonté d'avoir plus d'un million de refugiés surtout syriens pour répondre aux exigences des lobby's puissants allemands (économie, industrie et finance, services).

Tout d'un coup des centaines des milliers se sont déferlés sur les pays européens à partir de

territoire turc à travers les frontières des pays européens mer et terre. la Grrêce ne savait rien de l'intention de l'Allemagne ni aussi les pays membres d el'Union européenne Grêce, Autriche, Croatie, Slovénie, Hongrie, Bulgarie, roumanie même la Pologne, Italie et la France. D'un appel de sa voix transmise à tarvers les médias du monde télévisions, radios, internet et social media. Voilà un grand exode ou Wandervölkerung ce qui nous a rappelé les hordes des germains, des lombards, wisicontes, francs, viking, et de normans qui ont envahi les territoires européens de la Hongrie jusqu'à l'Espagne et le Portugal aussi Nord et Sud d el'Italie sans parler des arabes sarrasins, les turcs, les mongols etc. Cet exode de refugiés n'était pas auparavant une consultation parlementaire allemand ou l'opinion publique allemande, mais une volonté politioque d'en haut de la coalition CDU ET SPD Merkel-Steinmeir qui ont pu être présenté comme des héraults et mésanthrope. Sans oublie la décéption des chrétiens syriens dont Steinmeyer les a promis dans les cmaps de Békaa en 2015 de les prendre en Allemagne. Voilà les refugiés laisser à leur sort de traverser les frontières des pays européens (dont les passeurs ont fait des grands profits) à leur méconnaissance de la volonté politique et économique de l'Allemagne. Ce qui a créé des réactions négatives chez les autres pays surtout la pologne et l'Hongrie.Ici à Bruxelles le président de la Commission européenne Junker porte le drapeau des allemands et il menace les pays membres de de l'Union de sanctionner les pays qui refusent d'accepter une certaine quota des refugiés sur leur territoire. D'ailleurs le luxembourgeois Junker est devenu Président grâce à la propulsion des allemands pour lui de Helmut Kohl à Angela Merkel et CDU/CSU allemand bien sur le le sommet du Party PPE européen.

Les éléctions législatives (Bundestagswahl) au mois de septembre ont montré la perte de deux leaders Merkel et Schutz dont les deux partis politiques de la coalition du gouvernement fédéral allemand ont perdu des voix d'une manière politique de

La conquête de l'Union européenne à Bruxelles passe à travers Berlin, mais les calculs de tous les deux candidats des deux partis CDU Merkel et DPD Schutz les électiosn démocratiques ont été sanctionné par les points perdus

Voilà le nouveau chef de FDP parti libéral allemand qui fait compter count down sur Angela Merkel ce qui fait affaiblir Angela Merkel devant les deux partis candidats à la coalition Libéral et les Verts voire Google news >>>

à suivre après le Sommet á Bruxelles

Dr El-Lakkis

 

home
 


 

 

-

 
  © FOIRALLE